Pendant longtemps, j’ai estimé que les soins devaient être gratuits, que ce n’était pas normal de payer quand on souffre, que les personnes qui faisaient du business sur la souffrance des gens étaient des profiteurs. Que ce soit pour mes problèmes récurrents de santé ou de dépression, je ne passais que par le circuit “classique” et remboursé, les médecins et les psychiatres.

Après plusieurs années à tourner en rond entre leurs mains, à n’entendre qu’un discours très défaitiste et négatif, j’ai complètement perdu espoir.Je m’étais résigné à une vie difficile et compliquée à vivre…

Puis la vie m’a fait rencontrer des personnes qui s’en sortaient beaucoup mieux que moi, qui avaient repris leur pouvoir de guérison personnel. Et ces personnes trouvaient tout à fait normal de payer des thérapeutes alternatifs. Ils étaient sortit de la position de victime et se prenaient complètement en main, assumaient leur fragilités, travaillaient sur eux, avançaient.

Leur énergie a tout de suite résonnée en moi et j’ai commencé un long et merveilleux chemin à la découverte de moi-même, de mes peurs, de mes croyances limitantes et surtout, à la découverte de mon potentiel infiniment plus puissant que ce que j’aurais oser imaginer!

Et rien de gratuit là-dedans!!!

Au fil du temps, je me suis aperçue que c’était même devenu un plaisir de payer les accompagnants, thérapeutes et professionnels. Que j’étais heureuse de pouvoir leur donner quelque chose en retour! Leur montrer que ce qu’ils m’avaient transmis avait de la valeur pour moi.

En continuant d’avancer sur le chemin, j’ai même réalisé que les formations, stages ou retraites que j’avais payé assez chères étaient celles qui m’avaient donné le plus de résultats!Je vois aujourd’hui l’argent comme une énergie. Plus je mets de l’énergie à ma transformation, plus j’ai de bénéfices!

(Mais seulement si cela a du sens pour moi, je ne vais pas payer cher quelque chose qui ne me fait pas vibrer!)L’argent est tabou et mal connoté en France. Je suis issue d’une famille où il n’est pas bien vu d’avoir de l’argent, seuls ceux qui galèrent financièrement sont de belles personnes. Avoir ou même juste vouloir de l’argent est le signe d’une perversion.Me défaire de toutes ces croyances limitantes qui me gardaient dans un état financier de pauvre a été un sacré morceau!!! Et je suis encore sur le chemin!

J’entends aujourd’hui des choses tout à fait nouvelles et qui me ravissent les oreilles: “l’argent et l’amour sont la même énergie. On a plus de facilité à en donner qu’a en recevoir. Apprenons à déboucher nos tuyaux de réception!” (Margaux Klein). “L’argent va juste amplifier ce que l’on est déjà, nous n’allons pas devenir une mauvaise personnes. Si je suis généreux, je le serai encore plus. Si je suis radin, je le serai encore plus! Tout simplement!” (Olivier Métral).

A combien j’estime ma valeur?

A combien j’estime mon bien-être et ma santé?A quel point je suis capable d’investir sur moi-même?

Mais combien vaut mon BONHEUR?????🥰🥰🥰

You might also enjoy: