Il n’y a encore pas si longtemps, je “craquais” régulièrement sur des aliments que je savais néfastes pour moi.🥐🧀🍟🍕🍨🍪
Mais ils me réconfortaient! Je ne pouvais tout simplement pas m’en empêcher, je me trouvais toujours des excuses bien valables comme quoi “j’ai bien le droit de me faire plaisir!”, “Je l’ai bien mérité avec ce que je viens de vivre” ou encore “…” (juste pas le temps de réfléchir, c’est déjà englouti!!😆
Je me disais, que je pouvais tout de même m’offrir une petite pâtisserie de temps en temps, que je pouvais bien me régaler avec un morceau de fromage car il était bio, au lait cru et de brebis (réputé plus digeste), je me disais que je pouvais bien manger quelques poignées de chips à l’occasion (mais c’était dur de ne rester qu’à quelques poignées!!😅).

Je vivais dans une constante frustration. Je savais très bien ce qui n’étais pas bon pour moi, je n’en en mangeais pas régulièrement, mais au fond de moi, je n’étais pas heureuse dans mon alimentation. J’enviais beaucoup les personnes qui pouvaient tout manger sans avoir de problèmes de digestion, sans tomber systématiquement malade après ou sans que ça leur créé une inflammation articulaire. Car chaque “craquages” m’apportaient son lot de désagréments, invariablement…

En fait, je focalisais surtout sur tout ce que je ne pouvais PAS manger, je me rabattais sur des pâtisseries sans gluten mais moins bonnes, sur de fromage sans lactose mais sans trouver le réconfort d’un vrai fromage etc… Frustrations sur frustrations…

Et puis un jour, j’ai fait une orgie de madeleines maison sans gluten apportées par un ami. J’en ai été tellement malade toute la nuit, que le lendemain, je n’ai eu envie que d’aliments frais. Et pendant plusieurs jours, j’ai suivi mon instinct, et je n’ai mangé que des fruits et légumes crus avec des oléagineux.🍑🥑🍍🥒🍇

Moi qui ne digérais pas bien les crudités, j’avais une digestion ultra légère mais surtout, je me suis mise à super bien dormir, à me réveiller en forme et de bonne humeur! Ce qui pour moi était complètement nouveau. (Mes réveils avaient toujours été difficiles, depuis l’enfance, et aussi mêlés de déprime.) Mais aussi, je me sentais en pleine santé, puissante et surtout, l’esprit totalement clair!Depuis, j’ai tout fait pour garder et même améliorer ces bénéfices!🥰

J’ai appris à focaliser sur les aliments qui me font plaisir ET du bien, j’ai appris qu’il n’était pas obligé de manger tout cru mais qu’il y avait des aliments essentiels à manger tous les jours et à force, TOUTES mes anciennes dépendances alimentaires ont disparues! Il a fallu plusieurs mois, avec des “craquages” et aussi des “nettoyages” (monodiètes et cure de nettoyages du foie) et puis au bout d’un moment, mon organisme s’est mis à avoir envie de lui même de tout ce qui était bon pour lui. Et surtout, à avoir du dégoût (oui, carrément du dégoût!!) pour les aliments néfastes. Mettez moi devant un fromage ou une pâtisserie, malgré moi, je vais froncer le nez et mes lèvres vont esquisser un mouvement de dégoût (pas facile socialement des fois!!).

Notre alimentation traditionnelle est totalement addictive et il est très difficile de s’en défaire juste par la volonté. La volonté peut être ultra puissante un jour, et le lendemain, ne plus rien valoir. Mais il est tout à fait possible de s’en défaire sans que ce soit horriblement difficile. Juste en accompagnant son organisme, en lui montrant le bon chemin, les envies néfastes fondent comme neige au soleil.

Judith Louis 🥦🍓

You might also enjoy: